You are in: Home » Actualités France

Six villes bombardées dans la province d'Alep en SyrieSun, 28 Feb, 2016 | Posted By: The Times Of Earth (TOE)

Des avions ont attaqué dimanche six villes syriennes situées dans l'ouest de la province d'Alep, a rapporté dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Des insurgés syriens ont confirmé les bombardements et affirment qu'ils ont été menés par des avions russes. L'OSDH refuse de se prononcer dans l'immédiat sur la nationalité des appareils.

"Nous ne savons pas quels avions ont mené les attaques, de même que nous ne sommes pas certains qu'il puisse s'agir d'une violation de la trêve parce qu'il n'est pas certain que ces villes sont concernées par la trêve", a déclaré le directeur de l'OSDH, Rami Abdoulrahmane.

Les médias officiels syriens n'ont pas évoqué cette frappe.

Une trêve excluant les opérations contre les djihadistes de l'Etat islamique et les combattants du Front al Nosra, est entrée en vigueur vendredi afin de tenter d'engager un processus de paix après cinq années d'un conflit qui a fait plus de 250.000 morts et privé 11 millions de personnes de foyer.

Le centre de coordination des opérations russes en Syrie a enregistré neuf violations de la trêve, selon un responsable du centre cité dimanche par des agences de presse russes.

Ce dernier a toutefois ajouté que le cessez-le-feu conclu dans le cadre d'un plan russo-américain était "globalement" respecté. Il a précisé que les violations de la trêve incluaient des tirs d'artillerie dans la province de Lattaquié.

Rami Abdoulrahmane a quant à lui expliqué que certaines des villes attaquées, Daret Azza notamment, sont contrôlées par le Front al Nosra et par d'autres groupes islamistes.

D'autres attaques ont visé les villages et les villes de Kabtan al Djebel, Andane, Hreitane, Kfar Hamra et Ma'aret al Artik, a dit l'OSDH. Toutes ces localités sont situées dans l'ouest de la province d'Alep où opère l'Armée syrienne libre, qui est concernée par la trêve.

REUTERS
dimanche 28 février 2016
comments powered by Disqus